La Vouivre

lavouivre

  commander  amz 1 


Le livre : "Derrière la vipère apparut une fille jeune, d’un corps robuste, d’une démarche fière. Vêtue d’une robe de lin blanc arrêtée au bas du genou, elle allait pieds nus et bras nus, la taille cambrée, à grands pas. Son profil bronzé avait un relief et une beauté un peu mâles. Sur ses cheveux très noirs relevés en couronne, était posée une double torsade en argent, figurant un mince serpent dont la tête, dressée, tenait en sa mâchoire une grosse pierre ovale, d’un rouge limpide.
D’après les portraits qu’on lui en avait tracés et qu’il avait crus jusqu’alors de fantaisie, Arsène reconnut la Vouivre."

Acheter
achat amz
Marcel Aymé : Né à Joigny le 29 mars 1902 et décédé à Paris en 1967, Marcel Ayméest un écrivain, dramaturge, nouvelliste, scénariste et essayiste français - deux essais, dix-sept romans, plusieurs dizaines de nouvelles, une dizaine de pièces de théâtre, plus de cent soixante articles et des contes -
Très attaché à sa région d’origine, la Franche-Comté, il lui fait une place de choix dans ses romans: La Table aux Crevés (1929) pour lequel il obtient le Prix Renaudot, La Vouivre (1941), Gustalin (1938). Il est néanmoins devenu un véritable « parigot » de Paris dont il a mis en scène les classes populaires : La Rue sans nom , la petite bourgeoisie: Le Le Bœuf clandestin (1939), les intellectuels et les snobs : Travelingue (1941).
Il lègue une "étude sociale", avec un vocabulaire précis pour chaque type humain. Son langage est l'un des plus riches de la littérature contemporaine mêlant argot, français châtié, patois régional franc-comtois, et anglais phonétiquement francisé.
Il est également connu pour ses célèbres Les contes du chat perché (ici, les contes bleus et là les contes rouges ...